• Decouvrez

    BRUGES ET LA DENTELLE : UN MARIAGE CONCLU PAR L’HISTOIRE

  • Bruges et la dentelle

    La dentelle est née au 16èmè siècle. D’abord, la dentelle aux fuseaux fut un apprentissage oral, de mère en fille, puis différentes écoles de dentelle se sont ouvertes. A Bruges, il y avait différentes grandes écoles de dentelle comme l’école Foere et celle des sœurs Apostolinnes. Si à Bruges, cet enseignement de la dentelle a été jadis une opportunité pour donner aux ménages pauvres, un certain revenu, il a évolué à travers les siècles vers le maintien d’un loisir unique . Mais aussi pour le tourisme de la ville, la dentelle constitue un sujet de première importance. La dentelle et tout son contexte, restent aujourd’hui un des points touristiques forts auquel la municipalité continue à prêter une attention particulière.

  • Le Centre de la Dentelle : grâce aux Soeurs Apostolinnes

    Le Centre de la Dentelle est né de l’école de dentelle des Sœurs Apostolinnes. Celles-ci ont fondé en 1970, l’ASBL Centre de la Dentelle, afin de donner un nouvel élan à l’enseignement de la dentelle. Deux ans plus tard, l’ASBL a repris l’école de dentelle. Entretemps, les sœurs ont quitté l’ASBL Centre de la Dentelle. En 2014, le Centre de la Dentelle a quitté les bâtiments historiques du couvent, situés sur le domaine Adornes, pour l’ancienne école de dentelle des Apostolinnes (sur le même domaine). Le Centre de la Dentelle donne maintenant des cours de dentelle, gère sa propre maison d’édition de livres et de patrons de dentelle, organise des ateliers de dentelle, édite depuis 1978 une revue dentellière en 4 langues et organise des formations d’enseignantes de technique dentellière. Le Centre de la Dentelle a évolué vers un centre de connaissances, de renommée mondiale, concernant la dentelle, au sens le plus large.

     

Techniques

  • Les points de base

    La passée: croiser, tordre, croiser

    La demi-passée: croiser, tordre

    La passée tordue: croiser, tordre, croiser, tordre

  • Dentelle de Binche

    Groupe de dentelle : à fils continus

    Origine : née au 17ème siècle, évolution de la Vieille Dentelle de Flandre à fils continus

    Fond: beaucoup de flocons de neige et un travail de fond mélangé avec toutes sortes de réseaux.

    Mat: en toilé, avec par-ci, par-là un accent en demi-passées

    Motifs : abstraits, répétitifs et peu lisibles, fleurs, rinceaux, animaux

    Éléments décoratifs: fonds décoratifs, bordure de picots, bordures ou lisières escalopées

    Le « Point de fée » s’accorde à une dentelle avec beaucoup de points d’esprit carrés et exécutée avec du fil très fin.

  • Blonde

    Groupe: à fil continu

    Dentelle tissée en fil de soie couleur crème remonte au 18ième siècle

    Fond: tulle léger

    Motifs: toilé avec aspect satiné dû au meneur en fil de soie plus gros, toile entouré d’un fil bourdon

    Décor: fleurs, guirlandes de feuilles

    Ornements: ajours, fonds de remplissage

  • chantilly

    Chantilly

    Groupe: à fil continu

    Apparue dans la région de Chantilly au 18ième siècle

    Tissée en fil de soie noire, exceptionnellement en soie blanche

    Mats: grillé orné d’un bourdon

    Fond: réseau tulle

    Décor: compositions florales, plusieures parties réunies par un accord indécelable

    Ornements: fonds de fantasie légers à l’intérieur des mats

  • Cluny

    Groupe: à fil continu

    Dentelle dont le dessin a été etabli sur le modèle de ‘fil coupé’ conservés au Musée de Cluny

    Fond: tresses

    Mats: toilé, grillé ou toilé en passées tordues

    Dessins: pour la plupart géométriques

    Ornements: pointons et points d’esprit, brides de Venise

  • Point de Paris

    Groupe: à fil continu

    Apparition au 18ième siècle aux environs de Paris

    Fond: réseau d’hexagones

    Décor: fleurs, feuilles, guirlandes, animaux

    Mats: toilé cerné par un bourdon

    Ornements: fonds de remplissage, fond chant, points d’esprit carrés, pointons longeant le bord extérieur

  • Torchon

    Groupe: à fil continu

    Dentelle la plus simple, dérivée des précurseurs

    Fonds: réseaux simples et composés

    Mats: toilé, grillé ou toilé en passées tordues

    Dessins: géometriques

    Motifs: araignées, dentelure en éventail, dentelure ajourée allongée, palmettes, points d’esprit, bourdons

  • Fin Fleuri de Bruges (Duchesse)

    Groupe de dentelle : à fils coupés

    Origine : évolution de la dentelle à fils rapportés du Brabant et de Bruxelles du 18ème siècle, et peut être vue comme une renaissance de la Vieille Dentelle de Flandre à fils rapportés dès la moitié du 19ème siècle.

    Fond: les motifs sont réunis avec des tresses, avec ou sans picots

    Mat: alternativement en toilé et en demi-passées

    Motifs : des petites fleurs très typiques, trèfles, rinceaux, feuilles et petites boules

    Éléments décoratifs: un cordonnet entoure les motifs, un relief donné par des nervures accentuées, des points d’esprit carrés servent de cœur pour les fleurs.

    La Duchesse de Bruxelles possède un médaillon en dentelle à l’aiguille (Point de Gaze de Bruxelles) qui est cousu à la dentelle.

  • Gros Fleuri de Bruges

    Groupe de dentelle : à fils coupés

    Origine : évolution de la dentelle à fils rapportés du Brabant et de Bruxelles du 18ème siècle

    Fond: tresses avec ou sans picots, des petites cordes

    Mat: motifs en toilé, en demi-passées et passées tordues

    Motifs : des fleurs, feuilles, rinceaux… cygnes et motifs animaliers. La plupart du temps, les sujets comportent des éléments de la nature ou des scènes naturelles.

    Éléments décoratifs: point d’esprit en forme de feuille, ajourages

  • Valenciennes

    Groupe: à fil continu

    Dentelle née à Valenciennes durant la deuxième moitié du 17ième siècle

    Fond: Valenciennes de Bruges à maille arrondie, Valenciennes c’Ypres à maille carrée

    Mats: toilé entouré d’une ceinture en passées tordues

    Décor: motifs empruntés à la nature: fleurs, feuilles, guirlandes, animaux

    Ornements: ajours à l’intérieur des motifs, semis dans le réseau, pointons longeant le bord extérieur

  • Flandres

    Groupe: à fil continu

    Résultat d’une évolution tardive des anciens fonds du Vieux-Flandres du 17ième siècle

    Fond: fond à cinq trous ou fond de Flandres

    Mats: toilé cerné par un bourdon

    Dessin: fleurs, guirlandes, animaux

    Ornements: fonds de remplissage, flocons de neige, semis dans le réseau, pointons longeant le bord extérieur

  • Malines

    Groupe: à fil continu

     au 18ième siècle

    Fond: réseau à mailles hexagonales, connu sous le nom “ijsgrond”

    Mats: toilé cerné d’un bourdon

    Motifs: empruntés à la nature

    Ornements: points d’esprit carrés, fonds de fantasie à l’intérieur des fleurs, pointons longeant le bord extérieur

  • Point de Lille

    Groupe: à fil continu

    Version simplifiée du point de Malines devenue célèbre vers la 2ième moitié du 19ième siècle

    Fond: réseau hexagonal “tulle”

    Mats: toilé cerné par un bourdon

    Décor: fleurs

    Ornements: fonds de fantaisie à l’intérieur des motifs, fond chant, points d’esprit carrés, ajours dans les mats, semis dans le réseau, pointons longeant le bord extérieur

  • Rosaline

    Groupe de dentelle : à fils coupés

    Origine : évolution de la dentelle Duchesse fin du 19ème siècle et peut être vue comme une imitation aux fuseaux de la dentelle à l’aiguille vénitienne du 17ème siècle éponyme.

    Fond: plus ou moins de barrettes avec ou sans picot

    Mat: le motif principal est une petite rose à 3 ou 5 pétales avec un ajourage en toilé, à côté de laquelle se trouvent des spirales, des petits poissons, des petites fèves et des petites feuilles.

    Motifs : guirlandes de petites roses, scènes fleuries

    Éléments décoratifs: ajourages, des fonds décoratifs légers comme le fond de tulle et le fond miroir, un peu de demi-passées.

    La dentelle Rosaline perlée possède une perle en dentelle à l’aiguille cousue au cœur de la fleur.

archive-kc_history.php